Skip to content

L’usage de l’eau

Historique de l’évier

Le mot évier vient du mot latin aquarium (aqua = eau) qui signifie réservoir. Au départ, l’aquarium était creusé dans la pierre et servait à retenir l’eau. Il pouvait donc aussi bien servir de réservoir que d’abreuvoir ou d’auge.
Pour vidanger l’eau, ce que le poids de la pierre rend peu aisé, on creusait une rigole d’évacuation, ou un trou dans le fond de la vasque de pierre, trou qui était bouché à l’aide d’une bonde14 que l’on peut facilement ôter et remettre.
Les représentations des cuisines anciennes dans la peinture montrent que l’évier sous forme de vasque n’est apparu que tardivement dans les maisons. La vaisselle se fera longtemps dans un tonneau, un baquet ou un bac. Ce n’est qu’au début du XIXe siècle que le Dictionnaire de l’Académie donne une définition qui se rapproche de celle de l’évier moderne : éVIER. s. m. Pierre en forme de table, et légèrement creusée, sur laquelle on lave la vaisselle, et qui a un trou pour l’écoulement des eaux. Dans la Brie, c’était une simple pierre peu profonde, qui servait à poser un seau de bois. On l’appellait le lavier.
Dans les maisons prospères de l’Angleterre victorienne et édouardienne, l’évier se trouvait dans une pièce attenante à la cuisine, la scullery. C’était un évier en faïence blanche posé sur une cuve. On distinguait à cette époque l’évier de Belfast (avec un trop-plein) et l’évier de Londres (sans trop-plein).

La multiplication des éviers dans les maisons urbaines posa des problèmes de tuyauterie résolus par l’usage du plomb, étanche et malléable. Des tuyaux coudés permettaient l’écoulement des eaux vers l’extérieur. La plomberie, déjà connue à l’époque antique, rencontra l’évier, et avec elle, s’accrut le risque de saturnisme.
Avec l’installation de l’eau courante dans les foyers au cours du XX ème siècle, en effet, l’eau fut désormais accessible directement au robinet au-dessus de l’évier et resta longtemps le seul point d’eau du logement urbain15.

>«Starck X », Philippe Starck pour Duravit, 2004

Notes:

14.
Une bonde est une pièce métallique scellée à l’orifice d’écoulement d’un évier, d’un appareil sanitaire.

15.
« Une histoire passionnante… L’eau potable »
http://www.trinkwasser.ch

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :